Actualités

Dec 6, 2021

Un projet lauréat clair et transparent, comme son intitulé "Limpid"


Le jury a rendu son verdict dans le cadre du concours de projets architecturaux et paysagers pour la création de la nouvelle STEP de l’Association intercommunale pour l’épuration des eaux usées de la Côte (APEC), dont dépendent 21 communes. Le projet “Limpid” de XXX a obtenu le premier prix. Ce projet, tout comme les quatre autres soumis à la sagacité du jury, seront présentés au public du 8 au 11 décembre prochain, à la salle polyvalente de Montoly, à Gland.

Category: Communiqués de presse
Posted by: nreymond

Le jury a rendu son verdict dans le cadre du concours de projets architecturaux et paysagers pour la création de la nouvelle STEP de l’Association intercommunale pour l’épuration des eaux usées de la Côte (APEC), dont dépendent 21 communes. Le projet “Limpid” de XXX a obtenu le premier prix. Ce projet, tout comme les quatre autres soumis à la sagacité du jury, seront présentés au public du 8 au 11 décembre prochain, à la salle polyvalente de Montoly, à Gland.

L’actuelle STEP, basée à la Dullive, doit être remplacée, sa capacité de traitement étant largement dépassée. Il a donc été décidé de construire une nouvelle station d’épuration, sur le site du Lavasson, à Gland, permettant d’augmenter la capacité de traitement des eaux usées, tout en intégrant celui des micropolluants pour une population d’environ 70'000 EH (équivalents habitants). Un concours de projets a été lancé avec comme prérogative la proposition d’une solution paysagère et architecturale qui réponde aux contraintes environnementales du site. Les participants au concours ont ainsi dû se présenter sous forme de groupe pluridisciplinaire, composé d’au moins un architecte paysagiste et d’un architecte.

Le jury, composé de dix membres et présidé par Jean-Yves Le Baron, architecte-paysagiste FSAP, avait établi une liste de critères d’appréciation, dont notamment la qualité et l’intégration paysagère de l’ensemble, ainsi que la qualité architecturale du bâti. A relever que le projet retenu servira de base pour la mise en place du Plan d’Affectation (PA).

“Limpid”, un titre gagnant !

Le projet lauréat, “Limpid”, de XXX, a enthousiasmé le jury qui lui a décerné le premier prix à l’unanimité. Le jury a relevé l’équilibre entre la fonctionnalité de la STEP, la manière de camoufler l’ouvrage depuis les coteaux, ainsi que la bonne dimension de la nouvelle zone naturelle offerte au public. Dans le détail, les auteurs de “Limpid” ont cherché à intégrer la STEP dans la clairière située en lisière de forêt. Depuis les coteaux du Jura, les ouvrages de la future STEP se font discrets et l’horizontalité des bassins se confond avec les champs grâce à des remblais. Différents milieux sont aménagés et contribuent ainsi à une grande biodiversité.

Le jury a particulièrement apprécié l’accès principal de la STEP qui donne sur une place centrale multifonctionnelle. De là s’organise tous les accès aux bâtiments. Avec sa position centrale, le bâtiment administratif, prévu sur un niveau, permet le contrôle de la STEP et une grande efficience dans les déplacements du personnel. La qualité de l’implantation et de l’aménagement des différents bâtiments permet de résoudre certaines contraintes du programme, entre artisanat, bureau et espace de repos.

Lumière et sobriété

D’un point de vue architectural, le projet est baigné par la lumière tout en demeurant sobre grâce à l’utilisation de couronnes vitrées en hauteur. Ce dispositif permet ainsi d’utiliser des moyens constructifs simples et des principes de ventilation naturels. Il répond globalement aux exigences énergétiques et écologiques souhaitées. A relever que toutes les toitures sont recouvertes de panneaux photovoltaïques.

Au total, cinq projets ont été soumis au jury. Tous étaient complets et de qualité. Si le projet “Limpid” a remporté l’adhésion du jury, ce dernier a néanmoins émis certaines recommandations, liées notamment à la logistique, à l’aménagement de la zone agricole ou encore au choix des couleurs des façades. Les cinq projets seront présentés pendant trois jours à la population des 21 communes de l’APEC à la salle polyvalente de Montoly, à Gland.